Intelligence économique, management : Le Banquier et le Financier Stratège de demain

« La Banque de demain sera celle où le Banquier sera prescripteur d’information stratégique à haute valeur ajoutée pour ses clients. »

Il n’incombe plus au banquier, au financier de placer et proposer une stratégie financière à ses clients,  il doit devenir un véritable stratège disposant d’une visibilité sur les marchés de ses clients et des marchés porteurs à venir.
L’information tient une place prépondérante dans le secteur financier et la protection du patrimoine informationnelle de son organisation et l’acquisition d’une information valide et pertinente reste l’enjeu stratégique de demain.
Les changements qu’à subi la Suisse dans le secteur bancaire récemment ne laissent plus de doute quant à la compétitivité accrue à laquelle nous devons faire face en ce domaine souverain.

2018 est le crépuscule d’une nouvelle façon de penser, d’agir et d’être dans le domaine du secteur financier helvétique.
Face à une modification drastique de son ou ses modèles économiques et réglementaires, le secteur financier suisse doit faire face à de nouveaux enjeux économiques.
Toutefois, c’est dans ce contexte de compétitivité mondial et face aux nouveaux enjeux et modèles économiques que notre réflexion la plus profonde nous surprend toujours et nous laisse être surpris de découvrir un nombre plus que valable de perspectives et d’assurance du bon développement et positionnement de la Suisse en ce secteur historique qu’est la finance et la banque.
L’intelligence économique de toute évidence est vouée à supplanter le processus d’acquisition de l’information actuel en complétant, en enrichissant et en optimisant les processus décisionnels.
Cette adaptation est une des clés indispensable du banquier pour découvrir cette multiplicité de perspectives, d’opportunités, mais aussi de risques et être totalement proactif en toute situation.

Connaître les vulnérabilités et les opportunités d’un marché ne peut ce faire aujourd’hui sans un dispositif d’intelligence économique de veille financière, réglementaire et marché, afin de disposer de l’arsenal informationnel technique et humain indispensable à la récolte et au traitement de l’information utile aux banquier dans un objectif de support à ses clients.
Intégrer au sein de son organisation ce dispositif de veille prospective sur les nouveaux produits et services qui vont entrer sur les marchés permettent au Banquier  de participer avec ses clients à la réussite de leur entreprise.
Le savoir, la connaissance sont nos plus fidèles alliés dans le contexte économique que nous connaissons. Disposer d’une cellule d’intelligence économique externalisée au service du Banquier  lui permet de croiser ses sources d’informations et de sortir d’une vision uniquement financière de l’information, mais d’une vision purement informationnelle, élaborée et délivrée par des experts de l’Intelligence économique et sûreté.

Savoir sortir du silo informationnel financier
Grâce à l’externalisation de cette fonction, Savoir sortir du silo informationnel financier est aujourd’hui un avantage économique qui permet de capter la quintessence de l’information qui va  être utile dans toutes les prises de décisions. C’est une fonction que tous les managers et décideurs doivent aujourd’hui intégrer, comme savent le faire leurs concurrents.
Est-ce un facteur de réussite que de disposer de cette compétence qu’est l’Intelligence stratégique, pour transmettre la bonne information, au bon moment à la bonne personne? La communication et la connaissance des trends et des perspectives de chaque marché offrent--elles un avantage stratégique aux investisseurs ? Ces questions ne se posent plus.
C’est aux Banquiers et aux dirigeants d’intégrer cette science informationnelle et savoir aujourd’hui, anticiper les risques et capter les signaux faibles prédictifs qui feront le succès de notre économie de demain.
L’approche stratégique d’un financier mérite une réadaptation. Faire fructifier un capital et le protéger est certes une responsabilité, mais offrir de réelles perspectives de croissance à ses clients et de ce fait à sa banque, grâce à la surveillance des marchés, des concurrents entrants, des nouvelles technologies, offre aux financiers un levier de croissance sans commune mesure.

Développer les affaires de ses clients
Pouvoir développer les affaires de ses clients en lui transmettant une information stratégique assurant pérennité, croissance et l’assurance de découvrir les nouveaux marchés et partenariat stratégique est le nouvel enjeu du secteur de la finance et du banquier de demain.
Le propre de l’Intelligence économique est de fournir une information à la fois cohérente, valable et spécifique en primeur qui offre un avantage compétitif matérialisable et quantifiable aux décideurs, comment ne pas y être sensible ?
Le banquier et le financier, grâce à leur savoir et expertise financière et visionnaire s’appuient sur l’intelligence économique pour veiller, récolter et pouvoir transmettre l’information utile aux prises de décision stratégique de ses clients. Il n’est plus le même banquier d’hier, mais le banquier 4.0 stratège d’aujourd’hui…

Albert Pélissier Président

"Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux." Montesquieu 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L’intelligence économique, une arme méconnue.

Intelligence économique, 25 mai 2018 Loi pour la protection des données personnelles